• La Suède prête à laisser mourir Saab

    Saab est moribond. Alors que pour l'instant la plupart des constructeurs en difficulté reçoivent l'aide de leurs états respectifs, le gouvernement suédois envisage très sérieusement de ne pas sauver son deuxième constructeur national.

    Propriétaire de Saab, la Generale Motors souhaite activement s'en débarrasser et a fixé une date butoir au delà duquel il ne souhaite plus s'en occuper et ne plus prendre en charge les pertes.

    Maud Olofsson, ministre de l'industrie suédois, a demandé au géant américain de présenter une nouvelle stratégie, déclarant que les contribuables suédois ne sont pas chargés de sauver la marque. "Il serait risqué de reprendre un constructeur alors que le plus grand constructeur mondial n'a pas envie d'investir dedans".

    Moins connu que Volvo, Saab ne construit que 100.000 véhicules chaque année. Cela ne permet pas de faire d'économie d'échelle et pose un réel problème de viabilité.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :